Action !

Des propositions pour demain

Pour nouer un nouveau contrat entre agriculture et société, nous avons besoin de constats partagés. Un débat public informé et apaisé permettra d’élaborer des accords mais aussi des désaccords constructifs entre toutes les parties prenantes. Mais l’heure est aussi au mouvement : ce dialogue doit être moteur de transformation réelle des perceptions, des relations, des pratiques. En un mot : ACTION !

Voici les propositions concrètes du Cercle Prospective des filières agricoles et alimentaires :

1. Des actions pour être mieux compris

CONSTAT

Les acteurs des filières agricoles et alimentaires ne donnent pas assez à voir la réalité de leur métier.

RECOMMANDATIONS

  1. Expliquer nos métiers et les mettre en récit de façon incarnée
  2. Adopter une posture moins défensive avec les interlocuteurs critiques et les journalistes.

LA GRANDE IDÉE

Accélérer le développement des fermes ouvertes et transparentes, accueillant les citoyens pour partager la réalité de l’agriculture.

2. Des actions pour engager la discussion

CONSTAT

L’insuffisance de dialogue entretient le malentendu entre le monde agricole et agroalimentaire et la société.

RECOMMANDATIONS

  1. S’adresser aux médias non traditionnels : YouTubers, blogueurs, etc.
  2. Multiplier les modes et canaux de communication avec l’ensemble des parties prenantes, en premier lieu la société civile.

LA GRANDE IDÉE

Instaurer des forums pluriels où professionnels, ONG, média et citoyens échangent publiquement.

3. Des actions pour enclencher la transformation

CONSTAT

Le monde agricole doit accélérer sa transformation, technologique aussi bien que sociétale.

RECOMMANDATIONS

  1. Ouvrir le dialogue et intégrer les solutions des startups et autres nouveaux entrants de la « FoodTech ».
  2. Développer des initiatives (forums, plateformes, opérations sur les réseaux sociaux, etc.) sur des problématiques d’avenir, comme l’agriculture urbaine.

LA GRANDE IDÉE

Impliquer des ONG dans la gestion d’exploitations agricoles pour faire prendre conscience de la modernité des pratiques et apprendre ensemble.